Profession : Technicien -  Manager

 

Pourquoi un « Technicien » devrait-il être un « Manager » ?

En entreprise, le terme « Technicien » est généralement associé à une certaine idée d’expertise dans un domaine particulier. Peuvent être regroupé sous ce terme - non péjoratif - les informaticiens, les (expert-)comptables, les électroniciens, les ingénieurs, les conseillers juridiques, les mécaniciens, …

De même, le terme « Management » est généralement associé à la gestion de l’entreprises, à la vison stratégique, aux plans financiers ou marketing, … bref  à des activités de « directeur ».

On oublie alors que dès que plusieurs personnes oeuvrent ensemble pour un objectif commun, leur réussite commune est due à un management efficace. C’est ce type de management que chaque « Technicien » devrait être capable d'effectuer avec succès car c'est - et ce sera - de plus en plus une grande part de son travail.

En effet, après quelques années de carrière purement technique, le « Technicien » est amené à prendre des responsabilités, à mener des projets et à diriger des hommes. C'est souvent une mutation difficile car le « Technicien » se trouve confronté à des situations pour lesquelles il n’est mentalement et professionnellement pas - ou peu - préparé : organisation, relations humaines, travail en équipe, communication,…

Plus sa carrière évoluera, plus la part de « Management » grandira …

 

Vers une accélération de cette évolution

Compte tenu de l’évolution de l’économie et des entreprises, le « Technicien » est amené de plus en plus tôt - voire même dès le début de sa carrière - à effectuer les activités de « Management ».

Les raisons de cette évolution sont principalement liées à :

La complexité des produits qui nécessite de plus en plus un travail en équipe car les connaissances sont - plus que rarement - dans les mains d’une seule personne.

La concurrence internationale (mondialisation) qui impose un développement rapide des produits: il faut être le premier sur la balle. Pour ce faire, une très bonne organisation - avec des objectifs clairement définis et planifiés - est primordiale : c’est de la gestion par projet.

L'évolution technologique très rapide qui entraîne un renouvellement permanent dans les gammes de produits offerts. Cela implique une bonne information, une organisation souple, ainsi que des équipes dynamiques et motivées.

La croissance extrêmement forte de certains secteurs génère la définition de nouveaux métiers, la création de nouvelles sociétés, …Il faut donc créer des structures, recruter et former du personnel, l'intégrer rapidement dans des équipes, …

 

Les activités du « Management »

Le terme « activité » est utilisé à dessein car au même titre qu'un projet ne peut arriver correctement à son terme que si toutes les « activités » ont été réalisées, le management ne sera efficace que si toutes les activités suivantes sont correctement effectuées.

 

 

Lister ces activités peut sembler énoncer des « vérités de la Palisse » … mais l'expérience nous a démontré que peu de managers traite l'ensemble de ces activités dont ils n'ont parfois que peu conscience.

Afin de mieux en mesurer leur importance, ces différentes activités sont examinées individuellement sur notre page : Les activités du Management

Les activités « Techniques »

Dans toutes les activités de management évoquées plus haut, la « Technique » reste néanmoins omniprésente, puisque toute activité économique nécessite une base technique - plus ou moins importante - pour sa réalisation; l’amateurisme n’est plus de mise depuis longtemps !

C'est grâce à ses connaissances techniques que le manager pourra comprendre les problèmes de ses collaborateurs, leur déléguer judicieusement le travail et superviser celui-ci. Ceci, sans pour autant mettre à l’écart la réalisation personnelle d’un certain nombres de travaux techniques (avant-projets, étude de cas ou d’opportunité, ...) qu'il devra gérer au même titre que les activités de ses collaborateurs.

Vers un  équilibre « Technicien  - Manager »

Le « Technicien » doit donc acquérir le plutôt possible des compétences en « Management » lui permettant de maîtriser toutes les activités évoquées plus en avant.

Ces compétences seront confortées par l'expérience qu'il accumulera au contact des réalités du terrain, mais devront s'enrichir d'une réflexion approfondie sur les activités et les responsabilités du manager.

Afin d’améliorer ses « meilleures pratiques » (best practices) dans les deux domaines de compétences, il devra se maintenir son expertise au plus au niveau au travers d’un travail de veille (livres, séminaires, internet, …) et de benchmarking.

Ainsi la double compétence en « Technique » et en « Management » permettra d'assurer le management d' « Equipes Techniques » telles que équipe de projet, service d'étude, groupe de production, service après-vente,… avec une efficacité assurant tout à la fois la satisfaction de ses clients (internes & externes), de ses collaborateurs, de sa hiérarchie, … et … de lui-même.